Newsletter 7 mars 2016

Bonjour à tous,

Après plusieurs mois de démarches, l’association népalaise Garuda Nepal est maintenant opérationnelle et vous pouvez maintenant nous suivre sur Facebook en anglais <Garuda nepal>.

Après de longues démarches, les plans ont été déposés et nous avons obtenus les permis de construire du district.

Donc nous allons pouvoir acheminer des fonds à Kathmandu pour commencer la reconstruction proprement dite.

image06

Après avoir passés du temps à créer les comités locaux de reconstruction et acheter les terrains nécessaires à l’agrandissement des écoles de Majdi Gaon et Shérabesi, nous avons commencé les travaux d’infrastructure.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mur de soutènement à Madjigaon

– le démantèlement des anciennes structures
– le nivellement des terrains
– la construction d’un chemin carrossable d’accès à l’école de Pipaldanda.

Finalement après plusieurs études comparatives, il semble plus facile et plus économique de construire en briques.

Dès que les gros travaux de reconstruction de ces 3 écoles seront lancés, nous pourrons commencer la reconstruction de l’école de Gaïmudi à Dolakha.

Plan

Ground floor plan

Concernant le dispensaire de Palanchowk que nous souhaitons aussi reconstruire, nous  sommes en pourparlers avec les autorités sanitaires pour être sur qu’un médecin et des infirmières compétentes seront postés dans ce centre qui doit couvrir les besoins de santé d’une population de plus de 20 000 habitants. Et notamment le suivi des femmes enceintes.

En parallèle grâce à la récolte de fonds de Mlle Hanane Abou et à travers Garuda, un dispensaire a été mis en place dans le village de Kafaldanda, district de Nuwakot.

Healthcamp3

Ce dispensaire est ouvert aux villageois pendant 24heures. Il sera installé à 3 reprises, à plusieurs semaines d’intervalle pour permettre le suivi des patients.

IMG_2104

La première intervention a eu lieu le 1er mars 2016 en association avec l’hôpital dentaire de Kathmandu. Une equipe de 25 docteurs et 10 volontaires ont pris en charge 350 villageois qui ne pouvait se déplacer jusqu’aux villes.

Healthcamp

Nous tenons à remercier Hanane pour sa récolte de fonds et Mr. Bipul Pandey qui est notre contacte sur place.

Voici les dernières nouvelles de notre action au Népal. Catherine Leprince la présidente de Garuda France qui est ici pour quelques jours, revient des sites des différentes écoles et de sa tournée des écoliers sponsorisés par l’association. Elle reste à votre disposition en France pour toutes questions concernant nos projets.

Jérome et Catherine

Kathmandu, le 8 mars 2016


Catherine Leprince : cleprince59@orange.fr
Jerome Edou : jerome@basecamptrek.com
Garuda Nepal : garuda@garudanepal.org

Publicités

1er Juillet 2015

Opérations Garuda, (voir tableau recapitulatif )

Avec la mousson, nous avons interrompu pour 2 mois nos actions de distributions de nourriture, matériel, graines, etc. Les dons continuent d’arriver à Garuda Nepal et nous remercions une fois encore tous ceux qui ont organisé des collectes comme ces enfants de CM2 de Levallois, ou nos amis belges qui viennent de faire un concert, bien sur les Sénégazelles, Raidlight qui a produit et vendu des chouchous, Huwans et Décathlon pour les tentes et toutes autres initiatives individuelles et collectives.  Une fois encore, nous tenons à vous réitérer notre engagement que l’intégralité des fonds reçus arrivent à destination car nous n’avons aucun frais de fonctionnement, ceux-ci sont assurés par Base Camp Trek.

Kavre

Après l’urgence et la mousson, Garuda choisira un projet ambitieux de reconstruction collectif (hopital, école, dispensaire, maison de village, etc.) que nous financerons et suivrons du début à la fin. Et bien sûr nous vous tiendrons informés régulièrement.
Jonathan est toujours dans la région du Manaslu avec Eric Valli pour réaliser un film sur les distributions de l’aide humanitaire dans les villages toujours inaccessibles de la région.

Bien amicalement à tous et à toutes,

Jérome et toute l’équipe Garuda et Base Camp Trek.

Dernières distributions

Kathmandu, le 18 Juin : Opérations Garuda

Depuis le temps qu’on l’attendait, elle est là, la mousson qui apporte son lot de bonnes et de mauvaises nouvelles : pluie indispensable, attendue mais encore insuffisante pour les plantations de riz et de maïs, mais dans le même temps avec la pluie augmentation du risque de glissements de terrains déjà fragilisés par le séisme… Difficile, même au Népal, de savoir à quel dieu s’en remettre.

Après presque 2 mois intensifs et grâce aux dons que nous avons reçu, nous sommes en train de clore les distributions d’urgence (nourriture, abris, médicaments et graines) : dernière en date dans la région de Kavré Palanchowk pour 85 familles. Avec cette distribution, nous aurons couvert dans cette région les besoins immédiats de près de 20 000 personnes.

Nous avons aussi financé la reconstruction d’une petite école monastique (il n’y en a pas d’autre dans le district) dans la région de Na au Rolwaling, sous la direction du Lama Ngawang Lapsum Rinpoché.

La prochaine étape est de sélectionner des projets de reconstruction que nous entreprendrons après la mousson : école, dispensaire, maison communale, etc.

A suivre…

Jerome et toute l’équipe Garuda au Népal

Pour les moines de Lho (Manaslu), Nepal, le tremblement de terre à gravement perturbé leur vie paisible. La méditation c’est arrêté au moment ou la terre a tremblé et les bâtiments ont été détruits. Lho (Manaslu) est un village très isolé près de la frontière du Tibet, complètement coupé du reste du pays. Le tremblement de terre a détruit le réseau de sentiers qui connectent ce village au reste du Népal, arrêtant ainsi le flu de nourriture et de provisions qui assurent la survie du monastère et des villages environnants. A la demande des dirigeants du monastère et des familles des enfants étudiants là-bas, 66 jeunes moines ont été évacués á Kathmandu où ils continueront leur exercice dans un environnement plus sur.

Camera: Cody Tuttle

Editing: Cody Tuttle, Scott Rogers

Narration: Scott Rogers

Update des opérations

NightDelivery_2198

4 Juin 2015

Arrivée d’Eric Valli au bureau de Base Camp: Mise en route en quelques heures d’un film sur l’ouverture de la région toujours inaccessible du Nord Manaslu ainsi que distribution des tentes Quechua au village de Shyala (entre Samagaon et Lho). Equipes de Base Camp mobilisées avec Bikash comme coordinateur et Jonathan comme assistant.

Suivi du projet de reconstruction de l’école et du dispensaire du village de Gaïrimudi à Dolakha (Bhakta et Krishna). Le terrain a été nettoyé au bulldozer et la reconstruction peut commencer.

Du 27 Mai au 9 Juin 2015

Gros travail sur la région de Kavré Palanchok: Les amis Thierry et Dominique venus en renfort y ont passé 1 semaine pour identifier les besoins, notamment des villages Dhalits (intouchables) et pêcheurs aborigènes. Retour hier 8 Mai 2015 après 5 jours de grosses distributions : tôles ondulées et réservoirs d’eau pour certains villages, nourriture pour d’autres. Enfin graines de maïs pour d’autres encore, car le maïs doit être impérativement planté cette semaine avec l’arrivée de la mousson.

FullSizeRender-11

Distribution de nuit à la lueur des phares : ambiance à la Bruegel et cette femme dans la nuit qui nous interroge : ‘’Allez-vous distribuer le riz ce soir ou demain seulement ? Car nous n’avons plus rien à manger pour ce soir….’’ Les villages sont vraiment sur la corde raide et chaque jour compte avant l’arrivée de la pluie.

Toujours dans la même région, identification d’une école à reconstruire pour l’association belge Ecoliers du Népal dans un village de pêcheurs. Ils sont depuis des générations les passeurs de la rivière Sunkhosi, puissante à cet endroit dans une ambiance à la Siddharta. Quand nous arrivons, tout le village se rassemble sous le grand Bamyan où se tient l’école : accueil chaleureux, sourires, on nous offre des poissons grillés et du riz, mais les visages derrière les sourires, sont graves, un peu hébétés, ceux des enfants comme ceux des adultes : on n’efface pas en quelques semaines un tel traumatisme.

FullSizeRender-16

Je voudrais remercier l’équipe Garuda Népal à Paris qui fait un suivi précis de vos dons et se démène pour notre action ici. Et bien sûr vous remercier tous et toutes pour votre aide en vous assurant une fois encore que chaque euro reçu est distribué aux plus démunis.

Kathmandu le 9 Juin,

Jerome

Nouvelles operations Garuda

Distribution à Gumda (Gorkha)

Distribution à Gumda (Gorkha)

Après la grosse distribution de Gumda (Gorkha), Olivier, Chittre et Bikas vont travailler quelques semaines avec le Programme Alimentaire Mondial pour des distributions dans la région de Samagaon, Samdo, Tsum (Manaslu), coupée du reste du pays. De Kathmandu, nous continuons les interventions d’urgence : 2 nouvelles distributions de tôles et de nourriture à Bhalephi (Sindupalchok) et à Kharidhunga (Dolakha).

Hier 25 Mai 2015

Distribution d’urgence de matelas, couvertures, nourriture et kits médicaux pour l’ouverture d’une maternité à Panchkhal (Kavre). Les femmes des alentours on fuit leurs villages dévastés pour se réfugier dans ce centre d’accueil. Une vingtaine sont arrivées aujourd’hui, une quarantaine supplémentaires sont attendues dans les jours qui viennent.

Nous avons reçu un gros chèque pour le village de Bhakta et Krishna à Dolakha : ils ont décidé de reconstruire l’école et le dispensaire avant de penser à leurs propres maisons : chapeau !

Les 75 tentes de Quechua /Huwans sont arrivées : elles vont nous servir à faire des camps médicaux volants et éventuellement à faire un village de tentes, car il est plus que probable que beaucoup de gens quittent leurs villages, qui deviennent trop dangereux durant la mousson qui se profile (2 semaines).

Demain 27 Mai 2015

Nouvel appel de 51 familles Tamang dans la région de Kavré qui sont en situation critique n’ayant rien reçu depuis le séisme.

Beaucoup de gens commencent à se poser la question de la reconstruction du pays, l’architecture étant au cœur des débats et des projets. Garuda va bien sûr participer à cette réflexion pour que le Népal ne devienne pas un vaste bidonville…

Petit à petit des signes montrent qu’après le choc initial, les Népalais commencent à se prendre en main pour reconstruire leurs vies, et il semble évident que ce sont les femmes qui vont sortir le pays de cette épreuve sans précédent !

Operations

Pour faire un don à l’association Garuda :
http://www.gofundme.com/ktmconnection